Vous êtes ici : AccueilRÉCIT  > Écrire avec le bloc-notes collaboratif epad.ticfga.ca


Écrire avec le bloc-notes collaboratif epad.ticfga.ca




14 mars 2014
 

Il existe plusieurs services d’écriture collaborative en temps réel. Parmi les plus connus, on trouve le service Google Documents et plus récemment la version en ligne de Microsoft Word Online.

Pour promouvoir le logiciel libre et offrir une solution sans indexation des contenus, le service epad.ticfga.ca a été mis en place. Dans cet article, je vous présente d’abord quelques fonctions intéressantes de ce service. Ensuite, je vous propose quelques idées d’activités possibles à organiser en classe.

Présentation de EtherPad

Les services d’écriture collaborative transforment notre façon d’écrire et ouvrent de nouvelles avenues fort intéressantes en pédagogie.

Plusieurs recherches ont d’ailleurs démontré que l’écriture collaborative réduit l’anxiété et améliore la confiance en soi chez le scripteur.

EtherPad est d’un produit libre installé sur les serveurs TICFGA. Nous y avons installé quelques extensions complémentaires pour répondre aux différents besoins manifestés par les enseignants.

Vous trouverez dans cet article quelques précisions pour démarrer votre utilisation d’etherpad.


Quelques fonctions intéressantes

Voici quelques fonctions intéressantes de notre EtherPad. Ces fonctions sont accessibles à partir de la portion droite de la barre d’outils (image ci-dessous).

1. Les paramètres du bloc-notes

En cliquant sur ce bouton, vous obtiendrez un panneau de contrôle du bloc-notes.

Vous pouvez entre autres dans ce panneau :
- préciser la langue (par défaut, c’est anglais)
- afficher (ou masquer) l’interface de clavardage
- afficher (ou masquer) les numéros de ligne
- utiliser (ou non) la couleur pour distinguer les scripteurs

2. Une couleur par scripteur

En cliquant sur le petit bonhomme du coin supérieur droit, chaque participant peut s’identifier et choisir sa couleur. L’identification est une étape importante dans un projet pédagogique puisque vous désirez, en tant qu’enseignant, connaître la contribution de chaque élève au texte.

3. Un historique pour garder des traces

Voilà une fonction très puissante en lien avec la métacognition. C’est la fonction qui garde des traces de la construction du texte. Le curseur nous permet de remonter le temps pour constater de façon visuelle les étapes de construction du texte.

4. Une (nouvelle) fonction de commentaires

C’est une fonction utile pour l’enseignant qui désire corriger le texte de l’élève. Oui, l’enseignant peut utiliser le formatage de texte (barré, souligné, gras) en plus d’avoir sa propre couleur, distincte de celle de l’élève. Mais, il est parfois plus pédagogique de simplement émettre un commentaire pour laisser l’élève réfléchir et améliorer lui-même son texte.

La fonction commentaire évite donc de polluer le texte et permet une meilleure fluidité de lecture en présentant les commentaires dans la marge.

5. La possibilité d’annexer un document

Dans le cadre de prise de notes, de préparation d’une activité, il peut être utile de mettre à disposition des élèves un fichier (une présentation, un document, une image, etc.).

Cette fonction vous évite l’envoi par courriel.


Quelques idées d’utilisation

Voici quelques idées glanées ici et là d’utilisation d’un outil d’écriture collaborative.

Tenir un glossaire des termes nouveaux

Le fait d’écrire une définition plutôt que de simplement la lire augmente la rétention, c’est connu.

Demandez à chaque élève de se créer un pad - glossaire et d’y ajouter tout nouveau mot appris au cours de ses apprentissages.

Lorsqu’il devient plus garni (le glossaire), utilisez la fonction rechercher (avec le raccourci clavier [Ctrl]+ [F]) pour trouver rapidement un terme.

Cette utilisation peut aussi être effectuée en équipe.

Traduire des textes

Dans l’apprentissage d’une langue seconde (qu’il s’agisse de l’anglais ou du français), l’action de traduire un texte d’actualité signifiant pour les élèves est intéressante et motivante. Demandez aux élèves de traduire le texte en équipe dans un bloc-notes collaboratif.

Écrire à la manière d’un cadavre exquis

Une écriture collective amusante et intéressante à effectuer avec un bloc-notes collaboratif. Divisez votre classe en équipe de quatre ou cinq élèves. Chaque équipe dispose d’un pad pour écrire le premier paragraphe d’une histoire (à vous d’indiquer un ou des thèmes possibles). Après un certain temps, faites une rotation des équipes sur les pads et poursuivez la rédaction.

Pour assurer l’aspect pédagogique de l’activité, ajouter comme consigne la vérification (et la correction s’il y a lieu) de la phrase qui précède celle que l’élève doit écrire.

Écrire un texte en s’inspirant de questions

Il s’agit d’une idée inspirée d’une activité tirée du livre Learner Based Teaching. Chaque élève dispose d’un pad pour écrire sur un sujet d’intérêt. Dans le haut du pad, l’élève décrit le sujet de son texte. Les autres élèves sont ensuite appelés à lire la description et à poser une question relative au sujet énoncé. La question doit nécessairement être différente de celles des autres

L’objectif de l’élève scripteur est d’écrire un texte qui répond à toutes les questions, et ce, dans un ordre, dans une séquence logique et sensée.


Quelques astuces

Forcez des noms semblables aux pads en variant par exemple le dernier caractère de l’adresse seulement. Il sera plus facile d’accéder à un pad.

Utilisez un 1er pad sans ce dernier caractère en guise de table des matières en dressant la liste des pads utilisés dans cette activité.

Nul besoin de travailler exclusivement sur un ordinateur. Les tablettes et les téléphones évolués peuvent aussi être des fenêtres d’écriture sur les pads.


Et ensuite...

Parce que Etherpad est un produit libre, il existe une communauté qui oeuvre à son amélioration. Nous mettrons à jour le produit et vous informerons des nouveautés le cas échéant.

D’ici là, bonne utilisation du bloc-notes collaboratif et n’hésitez pas à nous faire part de vos idées d’utilisation.

Répondre à cet article


  

 

JPM 2018 Appel de propositions d’ateliers
vendredi 1er décembre

C’est sous le thème La parole est au changement que vous êtes invité à proposer un atelier pour la prochaine édition de la JPM qui aura lieu le vendredi 27 avril, au Centre de formation des maskoutains, à Saint-Hyacinthe.

Les ateliers sont de 75 ou 150 minutes. Pour proposer un atelier, vous remplissez ce formulaire en ligne, et ce, avant le 23 février 2018.