Vous êtes ici : AccueilLe BPMVolume 6Édition 8  > Le réseautage au service du développement professionnel


Le réseautage au service du développement professionnel




5 mai 2014
 

Le développement professionnel... ah ! oui ! Cette dimension obligatoire de la pratique enseignante [1] mais dont on ne sait trop comment l’aborder, comment la traiter...

Et pourtant, il suffit d’un peu de bonne volonté, de quelques outils, de la rigueur et beaucoup de réflexivité pour y arriver. Vous trouverez quelques pistes dans cet article pour vous inciter à utiliser le réseautage afin de mieux vous développer professionnellement.

1. Faire un état de situation

Vous savez qu’au Québec le MELS a élaboré un référentiel de douze compétences professionnelles à développer. Pourquoi ne pas partir de ce référentiel et identifier quelques compétences à améliorer par année ? Une lecture attentive du référentiel vous permettra de réfléchir à votre pratique et de cibler quelques piorités.

Prenez quelques dizaines de minutes pour consigner par écrit votre état de situation et vos choix de priorité de développement.

2. Se faire un plan

Préparez un plan pour développer la ou les compétences ciblées dans la partie 1.

Combien de temps pensez-vous y consacrer ?

En guise de comparaison, l’ordre des dentistes demande à ses membres de réaliser 30 heures par année de formation continue. 30 heures dans une année de 40 semaines, ça fait 3/4 d’heure par semaine... et si on retire les journées de formation plus formelle, vous serez sans doute à l’aise à réserver 30 minutes par semaine pour votre développement professionnel.

Comment vous y prendrez-vous ?

Soyez régulier et bloquez du temps dans votre agenda hebdomadaire. 15 minutes, deux fois par semaine ? 30 minutes par semaine ? Une heure aux deux semaines ? À vous de voir...

Ce temps dédié peut maintenant se décliner de multiples façons :

  1. des lectures (livres, rapports de recherche, etc.)
  2. des visionnements de vidéos
  3. des discussions avec vos collègues
  4. des réflexions
  5. un accompagnement avec votre conseiller pédagogique
  6. une appropriation d’un logiciel

Combien de ces pistes comporte une dimension sociale ?

Socialiser pour se développer professionnellement

Il existe de multiples raisons d’aller vers le virtuel pour le développement professionnel. Ce rapport de Michèle Deschênes (@mideschenes) campe bien l’importance de la dimension sociale du développement professionnel.

Comment se réseauter

Il existe de nombreux moyens.

Il y a d’abord les forums du salon national des enseignants de Moodle FGA, auxquels sont abonnés plus de 2 000 enseignants du Québec (et pour lesquels vous devez impérativement collaborer). Vous avez des questions, des bons coups, des ressources à partager, postez un message dans le forum pertinent. Voici la liste des forums de cet espace réservé aux enseignants de la FGA du Québec.

Ensuite, plusieurs réseaux sociaux méritent votre attention.

Twitter, le meilleur réseau pour le dévpro

Vous n’avez pas de compte ? Il le faut ! Peut-être n’êtes vous pas encore prêt pour gazouiller... commencer à tout le moins par suivre certaines personnes prolifiques qui ont des intérêts semblables aux vôtres. Passez en revue la liste des édutwitteurs et sélectionnez-en quelques-un. Ensuite, prenez un moment par jour pour passer en revue votre fil d’actualité Twitter.

Pinterest, le réseau visuel

Basé sur l’image et la vidéo, ce réseau social est intéressant pour les enseignants pour qui le visuel est important.

Facebook, le plus populaire

Parce que la majorité des internautes disposent d’un compte Facebook, vous trouverez très certainement de quoi alimenter votre développement professionnel. Il existe plusieurs groupes intéressants liés à l’éducation. D’ailleurs, si votre centre ne dispose pas d’une page Facebook, il devrait. Une mise en garde importante toutefois : assurez-vous de bien séparer vos sphères personnelle et professionnelle. Pour y arriver, je vous recommande d’avoir deux comptes FB.

3. Passez à l’action

Vous avez fait vos choix et êtes prêt à mettre en action votre plan ? Pourquoi ne pas informer votre direction ? Faites-lui part de votre intention de développement et précisez le temps que vous avez prévu pour y arriver.

Il est, pour terminer, primordial que vous gardiez des traces de votre travail en développement professionnel.

- Vous faites une lecture ? Consigner vos notes de lecture dans le journal de votre portfolio numérique Mahara.
- Vous participez à une formation ? Consigner ce moment de formation dans le registre de formation continue de votre portfolio Mahara !

[1] Consultez la loi sur l’instruction publique ; l’article 22.6 précise : « Il est du devoir de l’enseignant de prendre des mesures appropriées qui lui permettent d’atteindre et de conserver un haut degré de compétence professionnelle ; »

Répondre à cet article


  

 

JPM 2018 Appel de propositions d’ateliers
vendredi 1er décembre

C’est sous le thème La parole est au changement que vous êtes invité à proposer un atelier pour la prochaine édition de la JPM qui aura lieu le vendredi 27 avril, au Centre de formation des maskoutains, à Saint-Hyacinthe.

Les ateliers sont de 75 ou 150 minutes. Pour proposer un atelier, vous remplissez ce formulaire en ligne, et ce, avant le 23 février 2018.