Vous êtes ici : AccueilEspace enseignantAppel de projets 15-16  > Le questionnement historique

Le questionnement historique



Informations générales

15 mai 2016  par Patrick Jasmin


Analyse de documents à l’aide d’un cellulaire

Il faut comprendre que les cellulaires sont en fait des téléphones intelligents plus puissants que les ordinateurs que nous avons en classe. Au lieu d’avoir peur de ces outils, il faut les apprivoiser et apprendre aux élèves à s’en servir de façon adéquate. À la suite de congrès et de lectures, j’en suis venu à la conclusion qu’il était de mon devoir de créer des activités qui nécessitaient l’utilisation des téléphones intelligents.

J’ai commencé à utiliser le générateur de questions Kahoot avec les élèves pour travailler la question en histoire. Il s’agit d’une application web qui permet de créer des questionnaires en ligne. Je veux maintenant pousser l’expérience un peu plus loin. Les élèves analysent déjà des documents historiques et je souhaite intégrer leur téléphone intelligent dans l’équation.

Le téléphone intelligent, tous les élèves et même les enseignants s’en servent facilement et la modélisation est facile et gratuite. C’est pourquoi je compte utiliser l’application Thinglink pour demander aux élèves d’analyser un document historique. Thinglink permet d’ajouter, entre autres, des commentaires, des liens, des vidéos et des sons à une photographie. Celle-ci devient alors une image interactive que l’on peut partager. Des points apparaissent alors sur l’image, il suffit de cliquer sur ces derniers pour activer les compléments multimédias. Finalement, une fois le document analysé, les élèves compareront leurs analyses et créeront des questions de révision sur le générateur de questions Kahoot.

L’expérimentation a débuté le 16 mars 2016. J’ai présenté cette expérimentation lors du congrès de l’AQIFGA le 21 avril dernier. Voici la documentation présentée lors de l’atelier :

Zip - 24.4 ko
Le questionnement historique

Patrick Jasmin, Centre Antoine-Brossard, CS Marie-Victorin



Fichiers joints

Documents joints à cet article :

 Le questionnement historique (4.2 Mo) qrcode:IMG/zip/Le_questionnement_historique-2.zip

 

Inscription Journée pédagogique montérégienne (JPM 2017)
lundi 20 mars

C’est sous le thème Mettre en évidence l’effet enseignant que nous vous invitons à participer à l’édition 2017 de la journée pédagogique montérégienne qui aura lieu le vendredi 28 avril, au Centre de formation du Richelieu, à Saint-Bruno-de-Montarville.

Vous pouvez maintenant consulter le programme en ligne.

L’inscription se déroulera du vendredi 24 mars, dès 8 h, jusqu’au vendredi 7 avril à 17 h, dans le Salon des enseignants de la Montérégie.

La conférence d’ouverture intitulée La satisfaction des besoins : un élément déterminant de la réussite des adultes en formation sera prononcée par Roch Chouinard, professeur titulaire au Département de psychopédagogie et d’andragogie de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal.

Le programme comprend 41 ateliers de toutes les disciplines de la FGA, notamment les appels de projets de la Montérégie, des présentations du MEES sur les programmes d’études Univers social et Informatique, des activités pour la séquence TS en mathématique, un atelier sur la prosodie et la syntaxe en francisation, des projets en IS et ISP, des ateliers TIC, des ateliers d’écriture créative avec l’artiste-rappeur Webster et bien d’autres encore !

À vos claviers ou vos appareils mobiles, vendredi matin, dès 8 h, dans le Salon des enseignants de la Montérégie !

PDF - 985.5 ko
Programme JPM 2017 Version corrigée