Le BPM - Volume 7
Édition 2 - décembre 2014









Vous êtes ici : AccueilLe BPMVolume 7Édition 2

Journée internationale des personnes handicapées

Cette année, c’est sous le thème La technologie, au service de la participation sociale des personnes handicapées ! que se déroule la Journée internationale des personnes handicapées, le mercredi 3 décembre. La technologie permet d’adapter l’environnement des personnes handicapées, ce qui contribue grandement à l’exercice de leurs rôles sociaux. L’Office des personnes handicapées du Québec vous propose quelques idées pour souligner cette journée.


Journée de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

Les 12 jours de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes se terminent le 6 décembre, soit le jour du 25e anniversaire de la tuerie de Polytechnique. Le site des 12 jours d’action met à votre disposition différents outils pour aborder, dans votre centre, le thème de la violence envers les femmes.


Journée internationale des droits humains

Le 10 décembre prochain, l’Assemblée générale des Nations Unies vous invite à souligner la Journée internationale des droits humains. Carrefour éducation vous propose un guide thématique pour aborder ce sujet en classe.


Journée internationale de la solidarité

Le 20 décembre, c’est la Journée internationale de la solidarité. La solidarité, valeur fondamentale du 21e siècle selon l’ONU, doit être mise de l’avant afin d’éradiquer la pauvreté et promouvoir le développement humain et social, particulièrement dans les franges les plus pauvres de la population. Visitez le site du Réseau-In-Terre-Actif qui met à votre disposition plusieurs outils pédagogiques pour aborder ce sujet dans votre centre.


PNG - 10.7 ko

Période des fêtes

C’est la période des fêtes qui commence. Pour gagner du temps, consultez le guide thématique La magie de Noël... sur le Web dans lequel Carrefour Éducation répertorie plusieurs sites sur le sujet. Pour un Noël écoresponsable, jetez un coup d’oeil sur ce dossier du Réseau-In-Terre-Actif ou encore sur celui de l’organisme Équiterre.


Après-cours FGA

Mercredi, 3 décembre, 12 h

- L’évaluation en aide à l’apprentissage (webinaire)

Jeudi, 11 décembre, 12 h

- Citoyenneté numérique : vaincre l’infobésité (webinaire)

Lundi, 15 décembre, 12 h

- Mahara : Qu’est-ce que j’ai appris ? La capitalisation (communauté de partage)

Mercredi, 17 décembre, 12 h

- Moodle : Ajouter des fichiers et des ressources Web (communauté de partage)

Ces activités ont lieu dans la salle de visioconférence des Après-cours FGA. Visitez le http://aprescours.ticfga.ca pour de plus amples renseignements.


Congrès et colloques

Société pour le perfectionnement de l’anglais, langue seconde, au Québec

- 4 au 6 décembre 2014
- Hilton Québec
- http://speaq.qc.ca/pub/Convention/c...


À venir en janvier

- La semaine pour un Québec sans tabac, 19 au 25 janvier
- Jour du drapeau, 21 janvier
- Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité, 27 janvier
- Clair 2015 Voir l’éducation autrement, 29 au 31 janvier 2015, Clair, Nouveau Brunswick





Cohorte 14-15 Évaluation en aide à l’apprentissage
2 décembre 2014 

Le 6 novembre dernier avait lieu la journée de formation/expérimentation montérégienne sur l’évaluation en aide l’apprentissage. Pour une troisième année consécutive, une nouvelle cohorte d’enseignants et de conseillers pédagogiques ont pris part à cette activité dont le but est de développer une compréhension commune du concept et amorcer une démarche personnelle d’évaluation en aide à l’apprentissage dans une classe FGA.

Les onze participants issus de cinq commissions scolaires de la Montérégie ont d’abord discuté de leur représentation en répondant aux questions Pourquoi évaluer ? Quoi évaluer ? Avec quels outils ? Ils ont partagé leur réflexion à la suite de la lecture du document Repenser l’évaluation en classe en fonction des buts visés. Cet ouvrage a été produit par Citoyenneté et éducation Manitoba pour aider les enseignants à évaluer leurs élèves efficacement et équitablement, et aussi pour guider la conception d’activités de développement professionnel. Il s’agit d’un cadre de réflexion qui porte sur les buts de l’évaluation en vue d’adopter de nouvelles pratiques d’évaluation pour améliorer l’apprentissage de tous les élèves. La section du document qui a fait l’objet de discussion traitait des trois buts de l’évaluation*, soit l’évaluation au service de l’apprentissage, l’évaluation en tant qu’apprentissage et l’évaluation de l’apprentissage (voir encadré). Par la suite, nous avons présenté la vision du MÉLS de l’évaluation à travers la Politique québécoise d’évaluation des apprentissages. À partir de l’affiche Une vision commune (image ci-bas), nous avons regardé les valeurs qui la sous-tendent et les dix orientations qui devraient guider les pratiques évaluatives des enseignants pour les secteurs de la formation générale des jeunes, des adultes et de la formation professionnelle.

Après avoir exploré et fouillé le thème de l’évaluation, les enseignants ont porté un regard réflexif sur leur pratique en nommant les stratégies ou les outils d’évaluation en aide à l’apprentissage auxquels ils ont recours quotidiennement dans leur classe. Nous leur avons par la suite présenté quelques dimensions à considérer dans le processus d’évaluation afin d’alimenter leur réflexion, et ce, dans le but de choisir les outils d’évaluation en aide à l’apprentissage qu’ils comptaient mettre en place, expérimenter et documenter tout au long de l’année 14-15.

Une deuxième rencontre est prévue au printemps afin d’échanger sur les expériences vécues. Les enseignants présenteront alors le résultat de leurs travaux.

Vous pouvez visiter cette page dans Mahara. Elle contient tous les documents qui ont été utilisés dans le cadre de cette journée de formation/expérimentation. Vous y trouverez, entre autres, une présentation des expériences passées, des vidéos, des liens vers les ouvrages cités.

*Les trois buts de l’évaluation

Évaluation au service de l’apprentissage

L’évaluation au service de l’apprentissage a lieu tout au long du processus d’apprentissage. Elle consiste à porter un regard sur les savoirs de l’élève, sur ses compétences, ses stratégies, ses lacunes, ses conceptions erronées, ses représentations, et ce, afin que l’enseignant puisse prendre les décisions judicieuses pour l’aider à progresser. Ces renseignements recueillis par l’enseignant vont lui permettre de fournir une rétroaction descriptive aux élèves, mais aussi de choisir les stratégies d’enseignement appropriées pour faire les apprentissages visés par les programmes.

Évaluation en tant qu’apprentissage

L’évaluation en tant qu’apprentissage est plutôt envisagée comme un processus métacognitif par lequel les élèves sont amenés graduellement à porter un regard réflexif sur leur cheminement. L’élève développe une connaissance de soi en tant qu’apprenant, prend connaissance de ses stratégies, les nomme et sait quand et pourquoi les utiliser. L’enseignant le soutient dans cette démarche en planifiant l’évaluation de telle sorte que l’élève s’autoévalue, qu’il réfléchisse à son apprentissage et soit en mesure de le réguler.

Évaluation de l’apprentissage L’évaluation de l’apprentissage confirme si les élèves ont atteint les objectifs ou développé les compétences visées par les programmes. C’est l’évaluation aux fins de la certification, celle qui permet le passage d’une étape à l’autre.








« On se réseaute » ? Pourquoi pas ?
2 décembre 2014 

Le réseautage est important. Le réseautage est essentiel pour être un enseignant de son temps.

Il suffit de référer à la composante 5 de la compétence 8 et à la compétence 11 du référentiel des compétences des enseignants du MÉLS pour le réaliser.

Il existe d’ailleurs de nombreuses références pour appuyer l’affirmation du premier paragraphe. Je vous soumets plus bas une liste d’articles d’intérêt en lien avec le réseautage. Mais allons d’abord voir les résultats de la première période du concours « On se réseaute », version 2015.

Résultats de la 1re période du concours « On se réseaute »

25 personnes ont participé à la 1re période du concours. Voici la répartition des actions par type :

En chiffres, on peut lire :

  • 30 commentaires sur la page Facebook par 9 personnes.
  • 46 messages dans les forums du salon des enseignants par 20 personnes.
  • 11 gazouillis sur Twitter par 3 personnes.

Et 13 des 14 centres se sont inscrits au pointage.

Voici la liste des centres (avec leur CS) et le nombre de chances au tirage :
- 16-18 : centre des 16-18 ans (CS Marie-Victorin) 2
- A-B : centre Antoine Brossard (CS Marie-Victorin) 12
- Acc. : centre l’Accore (CS des Grandes-Seigneuries) 9
- CBM : campus Brome-Missisquoi (CS du Val-des-Cerfs) 2
- CBR : centre des Belles-Rives (CS des Trois-Lacs) 12
- CÉAG : centre du Goéland (CS des Grandes-Seigneuries) 29
- CFM : centre de formation des maskoutains (CS de Saint-Hyacinthe) 2
- CFR : centre de formation du Richelieu (CS des Patriotes) 8
- CLI : centre Lemoyne d’Iberville (CS Marie-Victorin) 49
- CRIF : centre régional intégré de formation (CS du Val-des-Cerfs) 1
- N-E : centre du Nouvel-Envol (CS de la Vallée-des-Tisserands) 8
- Rel. : Centre la Relance (CS des Hautes-Rivières) 4
- Som. : centre des Sommets (CS des Sommets) 2

Analysons maintenant ces données...

Aucune participation aux Après-cours FGA. Une situation un peu embêtante. Est-ce parce qu’il n’y a pas de sujet d’intérêt ? Il est vrai qu’au calendrier des Après-cours FGA de novembre, il n’y avait aucun webinaire...

Est-ce que la nouvelle grille horaire qui ne plait pas ? Le comité tente de trouver le meilleur moment. Cette année, nous avons opté pour des rencontres sur l’heure du dîner.

N’hésitez pas à nous signaler toute raison qui pourrait expliquer cette absence de participation.

Un faible taux de participation sur Twitter. Trois enseignants seulement ont démontré leur utilisation de Twitter avec le mot-clic #COSR2015... Y a-t-il si peu d’enseignants sur Twitter ? En fait, je sais qu’il y en a plus... Mais bon nombre d’entre eux n’écrivent pas sur Twitter. Ils consomment, ils lisent mais écrivent peu.

Il faut également considérer la piètre performance de l’outil de recherche de Twitter qui ne présente pas tous les gazouillis respectant le critère de recherche. Il est donc possible (mais peu probable) que certains enseignants aient publiés sans que leur gazouillis n’apparaîssent dans la page de résultats de recherche

La modification du critère d’admissibilité pour une action Facebook constitue une bonne chose ! L’an dernier, les J’aime constituaient une action admissible. Cette année, il faut écrire un commentaire. C’est plus engageant ! Et cela n’a pas empêché les enseignants d’utiliser les J’aime !

Quant aux forums de Moodle, je suis bien heureux qu’ils trônent au sommet des actions de réseautage. Je demeure convaincu de leur pertinence et du bien-fondé de leur utilisation. Leur utilisation sera sans doute encore plus grande pour la 2e période du concours puisque la fonction de réponse par courriel devrait normalement être en place.

Rappelons que le tirage de la flotte d’appareils mobiles aura lieu lors de la JPM le 24 avril 2015 à La Prairie.

Allons-y maintenant de quelques lectures pour vous inciter, chers enseignants, à vous réseauter davantage.

- L’excellent article de Zecool qui compare le réseau d’apprentissage personnel à un jardin.
- Le réseautage au service du développement professionnel
- Le meilleur outil technologique pour apprendre
- Un enseignant connecté (en anglais)








Calendrier
« mars 2017 »
L M M J V S D
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 
Protégez les informations nominatives

Alors que l’infonuagique est utile et permet d’accroître notre efficacité, il y a lieu dans son usage d’être conscient qu’il faut respecter la loi sur la protection des renseignements personnels.

En tant qu’employé d’une commission scolaire, nous sommes tenus de protéger les informations nominatives de nos élèves et d’obtenir leur consentement (ou celui de leurs parents) si la publication sur Internet permet de les identifier.



Ayez des TITRES révélateurs

Pour avoir récemment passé au travers des quelque 450 espaces de cours dans Moodle FGA, peu d’enseignants modifient le titre par défaut des sections.

Il est donc fréquent de voir des

Sujet 1
suivi d’un sous-titre

Ce sous-titre qui est fait le vrai titre de la section !

Supprimez ces titres qui ne signifient rien. Pour y arriver, dans les paramètres de la section, vous devez décocher le paramètre « Utiliser le nom de section par défaut » et vous pourrez dans le champ texte adjacent entrer un titre révélateur.